Lexique

Ame : Intérieur du canon. Il est rayé longitudinalement selon un pas approprié pour conférer au projectile un effet de rotation afin de stabiliser et régulariser sa trajectoire.
Amorce : Capsule amovible sertie au fond de l'étui d'une cartouche à percussion centrale contenant la matière inflammable au choc du percuteur pour mettre feu à la poudre. Dans une percussion annulaire la matière inflammable est logée au fond et au pourtour du culot de l'étui.
Annonce : C'est pouvoir dire où se situe l'impact sur la cible en fonction de l'analyse du tir au moment du départ du coup (position des organes de visée par rapport au visuel, qualité du lâcher,…).
Arme à feu : Arme conçue pour tirer un ou plusieurs projectiles par la force propulsive de la poudre.
Arme
à répétition
: Arme qui, après chaque coup tiré, est rechargée manuellement par introduction dans le canon d'une cartouche prélevée dans un magasin et transportée à l'aide d'un mécanisme.
Arme à un coup : Arme sans magasin qui est chargée avant chaque coup par introduction manuelle de la cartouche dans la chambre ou dans un logement prévu à cet effet à l'entrée du canon.
Arme automatique : Toute arme qui, après chaque coup tiré, se recharge automatiquement et qui peut, par une seule pression sur la queue de détente, lâcher une rafale de plusieurs coups. Cette arme est interdite en tir sportif.
Arme semi-automatique : Toute arme qui, après chaque coup tiré, se recharge automatiquement et qui ne peut, par une seule pression sur la queue de détente, lâcher plus d'un seul coup.
Balle : Nom donné aux projectiles d'arme à feu , Il est généralement en plomb. Il peut être aussi chemisé de laiton ou de cuivre . Ne pas confondre avec cartouche.
Balistique : Science consacrée à l'étude du mouvement des projectiles, plus particulièrement ceux tirés par des armes à feu. La balistique se divise en trois catégorie : la balistique interne (lorsque le projectile est dans le canon); la balistique externe (qui commence dès l'instant où le projectile quitte le canon) et la balistique terminale (l'instant où le projectile frappe la cible).
Barillet  : Magasin cylindrique des revolvers qui tourne sur un axe parallèle au canon pour placer successivement les cartouches en position de percussion.
Bouche : Orifice du canon par lequel sortent les projectiles.
Bourrelet : Partie saillante du culot de l'étui des cartouches.
Canon : Partie d'une arme à feu par où passe le projectile .
Calibre : Diamètre d'un projectile ou de l'intérieur du canon d'une arme à feu, habituellement mesuré en centièmes de pouce, en millième de pouce, ou en millimètres.

Carcasse: Partie usinée qui supporte le canon et l'ensemble des pièces constitutives de l'arme.
Cartouche : Ensemble comportant l'étui, l'amorce, la poudre et le projectile.

Chambre : Alvéole du barillet des revolvers recevant la cartouche. Partie du canon du pistolet ou de la carabine où se loge la cartouche provenant du chargeur ou du magasin.
Chargeur :  Boîtier métallique détachable contenant les cartouches
Chien : Partie externe d'une arme qui sert à armer le mécanisme et à rendre le percuteur "prêt" à frapper l'amorce de la cartouche.

 Cliquer : Déplacer la hausse pour régler le tir. Les vis de hausse comportent des " clics ", d'où l'expression usuelle des tireurs " cliquer ". Notons qu'il faut déplacer la hausse dans le sens où on veut déplacer le tir.
Cordon : Petit liseré séparant les zones de valeur des points.
Conversion :    1 grain        =   0,0648 gramme
                              1 gramme = 15,432   grains
Crosse : Partie de l'arme, de poing ou d'épaule, qui permet sa préhension. Le tireur peut l'adapter à sa morphologie.
Culasse : Pièce mobile de l'arme qui comporte le percuteur et l'extracteur. Dans son mouvement arrière engendré par la poussée des gaz ou la manipulation du tireur, la culasse extrait la cartouche ou l'étui vide et réarme le chien. Dans son mouvement avant, provoqué par le ressort récupérateur ou la manipulation du tireur, elle prélève un nouveau projectile dans le chargeur ou le magasin et l'introduit dans la chambre.
Détente [ queue de ] : Partie externe du mécanisme d'une arme où l'index vient s'appuyer et qui sert à décharger l'arme. Ne pas confondre avec gâchette.
Double Action : Une pression sur la queue de détente arme le chien puis le libère.
Etui ou Douille : Partie de la cartouche, généralement en laiton, qui reçoit l'amorce et la poudre et sur laquelle on vient sertir la balle.
Extracteur : Ergot qui accroche la gorge ou le bourrelet de l'étui et permet de l'extraire de la chambre.
Flèche : Hauteur maximum atteinte par la balle sur sa trajectoire.
Gâchette  : Pièce interne du mécanisme de détente qui retient le chien armé et qui décroche lors de l'action du doigt sur la queue de détente.
Groupement : La notion de groupement correspond à un nombre d'impacts situés au même endroit dans une cible.
Guidon : C'est le deuxième élément de la visée, situé à l'extrémité du canon, au dessus de la bouche. Le plus souvent fixe. Il est  interchangeable pour pouvoir modifier sa taille et sa forme. Il est toujours à lame pour les pistolets et revolvers de compétition  [ visée ouverte ] .
Hausse : Des deux instruments de visée de l'arme, c'est le plus proche de l'œil. Elle est réglable en hauteur et latéralement pour permettre d'ajuster le tir.
Impact : Trou effectué par le projectile dans la cible.
Lâcher : Action du doigt sur la queue de détente qui a pour but de provoquer le départ du projectile.
Ligne de Mire : Droite allant du centre de la hausse au guidon.
Ligne de visée : Droite théorique allant de l'œil du tireur au point visé en passant par les instruments de visée.
Lunette
: Optique grossissante ou télescope qui permet de voir ses impacts en cible. Il est important qu'elle soit lumineuse afin de bien voir sans fatiguer l'œil. Plus la surface de la lentille frontale est importante et plus la lunette est lumineuse. La luminosité est un meilleur critère de qualité que le grossissement.
Lunette de visée  : Accessoire pouvant être monté sur une arme.
Pas de Tir : Emplacement organisé face aux cibles comprenant l'ensemble des postes de tir.
Percuteur  : Pièce qui frappe l'amorce pour faire partir le coup. Presque toujours solidaire du chien sur le revolver, il est intégré à la culasse sur le pistolet et la carabine.
Pistolet  : Toute arme de poing autre qu'un revolver.
Pontet
 : Anneau de métal entourant la détente et protégeant celle-ci.
Portée : Distance maximale possible du parcours d'un projectile.

Projectile : Morceau de plomb ou de plomb recouvert de cuivre généralement en forme d'ogive qui est expulsé du canon par la force propulsive de la poudre. Couramment nommé balle.
Prise en main : Manière de prendre l'arme. La prise en main doit être reproduite de façon identique, tir après tir, pour éviter des écarts importants en cible.

Rayures : Stries pratiquées à l'intérieur du canon et permettant au projectile de tourner sur lui-même. Seuls les fusils n'ont pas de rayures. Chaque arme comporte des rayures différentes, quoique similaires : on peut donc utiliser les empreintes que les rayures laissent sur les projectiles pour déterminer si une telle arme a tiré un projectile en particulier. Cette science est appelée à tort balistique
 Rechargement de munitions
: Action de recomposer une munition à partir des éléments de base qui la composent : étui, amorce, poudre, balle.

Recul : Mouvement vers l'arrière d'une arme à feu lors de sa décharge. Cela est dû à la pression s'exerçant à l'intérieur du canon.
Révolver  : Arme de poing comportant un magasin cylindrique rotatif (barillet) tournant selon un axe parallèle au canon. Le barillet demeure solidaire de l'arme pour l'approvisionner en munitions. Il peut être basculant ou fixe.
Réglage  : Déplacement de la hausse dans le sens ou l'on veut faire porter son tir. voir cliquer.

Répétition : Se dit d'une arme qui peut tirer plusieurs projectiles sans être rechargée : autrement dit, une arme qui est alimentée par un chargeur ou un magasin.

Semi-automatique : Se dit d'un mécanisme d'arme à feu qui recharge une cartouche sans l'intervention manuelle du tireur.
Simple action  : Quand le chien est armé par un procédé autre que la pression sur la queue de détente.
Trajectoire : Courbe décrite par une projectile dans son déplacement dans l'espace.
Tir précis  : Ensemble d'impacts très groupés situé n'importe où dans la cible.
Tir juste : Ensemble de coups groupés situé au centre de la cible. Pour obtenir un tir juste, après avoir effectué un tir précis, on fait intervenir le réglage.
Visuel : Partie centrale noire de certaines cibles.


Abréviations de projectiles :

LRN : Lead Round Nose -  projectile de plomb simple et peu onéreux non chemisée à ogive arrondie pour une meilleure pénétration dans l'air.

FMJ : Full Metal Jacketed  - projectile chemisée, c'est-à-dire recouverte d'un revêtement de métal dur. Ce type de balle est peu déformable.

TMJ : Total Metal Jacketed  - projectile chemisée, c'est-à-dire recouverte d'un revêtement de métal dur. Ce type de balle est peu déformable.

Procédé : Les noyaux sont obtenus par matriçage à partir d'un fil d'alliage Pb 96% - Sb 4% - métaux de 1ère fusion. Ensuite opération de cuivrage par électro-déposition d'une épaisseur moyenne de 65 microns . L'opération finale consiste au calibrage après cuivrage.

FMC flat : Full Metal Case - projectile à tête plate utilisé plus pour le tir en stand que pour la chasse, moins onéreuse et moins lourde que sa grande sœur.

JSP : Jacketed Soft Point  - projectile chemisé à tête molle. La balle est entourée d'une couche de métal dur sauf la tête destinée à s'expanser.

JHP : Jacketed Hollow Point  - projectile chemisé à tête creuse, la balle est recouverte d'un revêtement de métal difficile à déformer sauf pour la tête qui comprend une dépression en son centre pour permettre une meilleure expansion.

SJ ESC : Semi Jacketed Exposed Steel Core  - noyau en acier semi-chemisé. Balle développée autour d'un noyau dur perforant conçu pour passer les gilets pare-balles.

LSW : Lead Semi-Wadcutter  - projectile en plomb à tête tronconique. La tête de la balle est une ogive plate, peu onéreuse et présentant des qualités balistiques améliorées par rapport à une balle à la tête totalement plate.

WC : Wad Cutter - projectile en plomb à tête plate, utilisé en compétition pour sa découpe parfaite du carton lors de l’impact .

 

Quelques abréviations utilisées (symboles internationaux)

gr  

Grain

Grammes = gr. X 0.0648

In 

Inche

mm = inches x 0.0254

RN

ROUND NOSE

Tête ronde

WC

WAD CUTTER

Face avant plate

TC/CN   

TRONCONIQUE / CONIQUE

Conique / pointue

DE

DOUBLE END

Réversible

SWC 

SEMI WAD CUTTER

Face avant semi plate

FB

FLAT BASE

Base plate

BB

BEVEL BASE

Base "chanfreinée"

HB

HOLLOW BASE

Base à jupe, creuse

GC

GAS CHECK

Balle avec GC

FP

FLAT POINT

Tête plate

TMJ

TOTAL METAL JACKET

Ogive cuivrée